LE BALAFON

Le balafon est un instrument de percussion originaire du Mali qui ressemble au xylophone; il se compose de 16 à 27 lames de bois, produisant de notes différentes, que l’on percute avec des baguettes et dont le son est amplifié par des calebasses disposées en dessous.

 

Notre Professeur Ibrahim Diarra

Né au Burkina Faso, Ibrahim Diarra est issu d’une famille de griots. Il débute sa carrière dès l’âge de 10 ans en accompagnant son grand-père dans les cérémonies de mariages, baptêmes et funérailles.

C’est à cette époque qu’il s’initie aux différents instruments traditionnels comme le balafon, le djembé, le doum, le bara, le n’goni ou encore le tama. Très vite il intègre le groupe FASO FOLIBA de Baba Diarra.En 1998, il devient membre du fameux groupe DJOLEM de Salif Coulibaly en Côte d’Ivoire, par lequel sont passés de nombreux artistes tels que Harouna Dembélé, Baba Camara ou Adama Dembélé dit « Bilorou ».

C’est avec Adama Bilorou et son groupe DJELIKAN que, dès 1999, il est nommé chef instrumentiste et chanteur principal. Parallèlement, il devient chef batteur dans la troupe LES TAMBOURS D’ABIDJAN, fondé par Christine Eono, fondatrice également du groupe LES TAMBOURS DE BRAZZA. Il partira avec LES TAMBOURS D’ABIDJAN en tournée européenne.

 

A partir des années 2000, il collabore et partage la scène avec différents artistes comme Akissi Momo, comédien en Côte d’Ivoire, Habiba Koité et son groupe ALKADI BENKADI, le chanteur de reggae BigDesal les Frères Coulibaly et bien d’autres.

 

En 2002, il commence son aventure musicale avec Harouna Dembélé et la troupe Parissi au Burkina Faso. Ensemble, ils partiront plusieurs fois en tournées internationales.

 

Grâce à son maître Issouf Keïta qui lui a appris la fabrication des balafons, en 2006 il crée et développe une fabrique de balafons à Bobo Dioulasso qu’il laissera à ses employés lors de son départ en France en 2012.

 

Fort de ses différentes expériences professionnelles, Ibrahim a su faire évoluer son jeu musical pour sortir du style traditionnel et s’adapter à d’autres styles, comme le jazz, le blues ou le reggae.

C’est cette ouverture musicale qu’il désire aujourd’hui développer, à travers de nouveaux échanges et collaborations artistiques.

HORAIRES TOUS LES SAMEDIS
de 10h30 à 11h30

Tarif

Payable en plusieurs fois sans frais
330 L'année
  • Le sourire
  • La bonne humeur
  • Une énergie incroyable